Fresh Ideas, Growing Together

CFO accueille avec enthousiasme le défi provincial de réduction de la bureaucratie

BURLINGTON (Ont.), le 16 janvier 2019 – Chicken Farmers of Ontario (CFO) a récemment rencontré l’Honorable Ernie Hardeman, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, pour discuter de la possibilité de réduire la bureaucratie afin d’aider les membres producteurs à gérer leurs entreprises avec plus de fluidité et de favoriser la croissance de l’agriculture dans la province.
 
« Le CFO félicite le gouvernement ontarien de sa ferme volonté de stimuler la croissance des affaires et de l’emploi dans la province, a déclaré Ed Benjamins, président du conseil de Chicken Farmers of Ontario. Le défi de réduction de la bureaucratie est une initiative qui s’inscrit dans ce que le CFO appelle la Réglementation minimale efficace. »
 
La réglementation minimale efficace repose sur une réglementation robuste et appropriée, soutenue par des politiques pertinentes et pragmatiques. Elle doit être orientée vers les résultats et inclure, dans la mesure du possible, des objectifs, des cibles et des repères clairs et créateurs de valeur.
 
Le CFO a entrepris un processus interne de consultation des membres producteurs avec l’équipe de gouvernance composée de membres du conseil d’administration et de représentants de district. Ces consultations ont permis de repérer plusieurs secteurs propices à la révision des politiques en vue d’une réduction possible de la bureaucratie. Il s’agit d’un processus continu et nous aurons d’autres occasions de mobiliser les membres producteurs à ce sujet. 
 
« Le gouvernement de l’Ontario est clairement ouvert au monde des affaires; nous soutenons entièrement ces initiatives et nous sommes heureux de jouer un rôle consultatif en vue de l’élimination de barrières et de l’accroissement des occasions dans le secteur agricole », a renchéri Rob Dougans, président et chef de la direction de Chicken Farmers of Ontario. 
 
Le CFO apprécie le leadership du gouvernement ontarien en ce qui a trait à la réduction de la bureaucratie dans le secteur de l’agriculture et de l’agro-alimentaire et se tient prêt pour une collaboration future.