Fresh Ideas, Growing Together

COVID-19 pose des défis au marché du poulet et CFO prend des mesures

BURLINGTON, Ontario, le 22 avril 2020 -  En raison des incertitudes résultant de la pandémie de COVID-19 et des répercussions sur les marchés du poulet, le conseil d’administration de Chicken Farmers of Ontario (CFO) a réévalué l’allocation prévue pour la période A-164, originalement fixée à +2,5 % au-dessus de la base ajustée lors de la réunion des Producteurs de poulet du Canada (PPC) tenue le 5 février 2020 à Ottawa (Ontario).

Aujourd’hui, CFO annonce que, après une analyse quantitative et prudente, l’allocation A-164 pour l’Ontario est fixée à -12,6 % sous la base ajustée pour A-164, soit une allocation inférieure de 15 % à ce qui avait été établi antérieurement pour l'allocation A-164 par les PPC le 5 février dernier.

« Le poulet demeure la protéine préférée des consommateurs canadiens », déclare Ed Benjamins, président du conseil de Chicken Farmers of Ontario. « Toutefois, en raison de la pandémie de COVID-19, les Ontariens ont changé leur habitudes relatives à ce qu’ils mangent, où ils mangent et comment ils font leurs achats. Notre industrie étroitement intégrée est mise à l’épreuve par l’étendue, l’importance et la durée de cette pandémie. » 

La distanciation physique a eu des répercussions significatives sur le secteur des services alimentaires. En conséquence, la demande totale pour le poulet est inférieure à ce qu’elle était avant la pandémie. 

L’allocation provinciale pour la période A-164 est établie selon une politique publique axée sur l’équilibre des intérêts en jeu et qui soupèse les différents facteurs, perspectives et dynamiques qui résultent de cette situation. 

Relativement à la planification de la production durant la pandémie, Rob Dougans, président et chef de la direction de CFO, ajoute : « Nous surveillons l’évaluation de la situation et réagissons proactivement pour assurer que la production soit adaptée à la demande. Nous maintenons notre étroite collaboration avec nos partenaires de l’industrie, ainsi qu’avec les différents niveaux de gouvernement, afin d’être cohérents avec les politiques publiques. »

L’allocation nationale pour la période A-164, qui a été établie à la rencontre des PPC du 5 février dernier à Ottawa, demeure inchangée pour le moment. CFO continue d’appuyer au mieux le système national.

CFO a pris la décision de réévaluer l’allocation ontarienne en raison des besoins uniques et intégrés de la chaîne de valeur de l’industrie ontarienne et de la volonté du conseil d’administration de répondre proactivement aux fluctuations du marché.

Le conseil de CFO tâchera de remettre l’Annexe 1 de la période A-164 aux membres producteurs au cours des prochains jours.

Les transformateurs de l’Ontario peuvent s’attendre à recevoir leur allocation de transformateur au cours des prochains jours. 


La situation change rapidement, et le conseil de CFO est ouvert à échanger avec les différents intervenant relativement à leurs stratégie pour continuer à diriger et à protéger l’industrie du poulet des menaces posées par la COVID-19.