Fresh Ideas, Growing Together

L’industrie du poulet s’adapte aux marchés instables pendant la COVID-19

BURLINGTON (Ontario), le 7 avril 2020 – En réponse à la pandémie de COVID-19, l’industrie du poulet de l’Ontario ajuste les allocations pour répondre aux changements observés dans la demande du marché.
 
« Chicken Farmers of Ontario (CFO) travaille en concertation avec ses membres producteurs et ses partenaires industriels pour mettre en œuvre des changements et des ajustements temporaires et souples visant à soutenir le marché du poulet ontarien », explique Ed Benjamins, président du conseil de Chicken Farmers of Ontario. « Nous traversons une période sombre et en tant que gestionnaires, devons prendre des décisions difficiles. Notre priorité absolue est la santé et la sécurité de nos membres producteurs, de nos partenaires de l’industrie et de la chaîne d’approvisionnement du poulet en Ontario. »
 
En raison de l’état d’urgence décrété par le gouvernement de l’Ontario, il n’est plus possible de manger au restaurant et cela a causé la fermeture de plusieurs établissements de services alimentaires. La situation est la même dans presque tout le pays. Selon les estimations de Restaurants Canada, cette fermeture est définitive pour près d’un restaurant sur dix et temporaire pour 53 % des restaurants. Il est encore possible de prendre des commandes à l’auto et pour emporter, mais les volumes ont décliné dramatiquement. On estime que la baisse de la demande en poulet provenant du réseau des services alimentaires aurait diminué d’environ deux tiers.
 
Le réseau du détail est toujours actif. La réponse initiale des consommateurs a été de faire des achats de poulet en panique, ce qui a fait bondir la demande. Les habitudes d’achat au détail se modifient et les aliments non périssables sont maintenant plus recherchés que les aliments comme les protéines animales.
 
Actuellement, la demande pour le poulet dans les marchés de détail est plus faible qu’avant la pandémie. Cette situation est considérée comme temporaire, mais cela crée néanmoins des inquiétudes de production excédentaire de poulet.
 
« Il est impératif que l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie du poulet travaille de manière concertée pour soutenir les changements temporaires du marché » souligne Rob Dougans, président et chef de la direction de Chicken Farmers of Ontario. « CFO collabore avec les intervenants de l’industrie pour s’assurer d’une adaptation cohérente. Les Ontariens auront toujours besoin d’un approvisionnement stable de poulet de grande qualité, sûr et sain. »
 
En réponse à la pandémie de COVID-19 et aux changements observés dans la demande du marché, le conseil d’administration de CFO a modifié les allocations aux membres producteurs afin de mieux répondre aux besoins du marché du poulet de l’Ontario.
 
Ces changements et ces ajustements souples et temporaires ont pour effet de réduire d’environ 15 pour cent les allocations de poulet en Ontario.
 
CFO et l’industrie du poulet travaillent en étroite collaboration pour surveiller et anticiper les besoins en cours du marché du poulet dans la province. Les allocations futures seront fondées sur les données du marché les plus récentes, en temps réel.
 
CLIQUEZ ICI pour plus d’information sur l’industrie du poulet de l’Ontario pendant la pandémie de COVID-19.
 
« Le conseil d’administration de CFO remercie tous ses partenaires de l’industrie, tous les paliers de gouvernement et le public pour la priorité accordée à la santé et à la sécurité des Ontariens pendant cette pandémie de COVID-19 sans précédent », ajoute Ed Benjamins.