Fresh Ideas, Growing Together

La deuxième vague de la pandémie COVID-19 déstabilise le marché du poulet, le conseil de CFO riposte

BURLINGTON (Ontario), le 12 janvier 2021 - En raison des incertitudes liées à la pandémie de COVID-19 et des conséquences qui en découlent sur l'absentéisme des travailleurs dans les usines de transformation et sur les marchés du poulet, le conseil d'administration de Chicken Farmers of Ontario (CFO) a réévalué l'allocation de l'Ontario pour la période A-168, laquelle avait été initialement fixée à -2,5 % en dessous de la base ajustée lors de la réunion des Producteurs de poulet du Canada (PPC) du 2 décembre 2020.
 
Le mercredi 6 janvier 2021, en raison de la pandémie, le conseil d'administration des PPC a encore réduit l'allocation nationale de -2,5 % à -3,5 % en dessous de la base ajustée.
 
Aujourd’hui, après une analyse quantitative et prudente, CFO annonce que l’allocation de l’Ontario pour A-168 sera fixée à -8 % sous la base ajustée pour l’allocation intérieure.
 
L’allocation nationale pour A-168 établie par les PPC lors de la réunion du 6 janvier 2021 demeure inchangée pour l’instant. CFO continue d’appuyer au mieux le système national.
 
CFO a pris la décision de réévaluer l’allocation ontarienne en raison des besoins uniques et intégrés de la chaîne de valeur de l’industrie ontarienne et de la volonté du conseil d’administration de répondre proactivement aux fluctuations du marché et de la main-d’œuvre.
 
LES RÉPERCUSSIONS DE LA DEUXIÈME VAGUE SUR LE SECTEUR DU POULET DE L’ONTARIO
 
La deuxième vague a des répercussions significatives sur la disponibilité de la main-d'œuvre dans plusieurs secteurs.
 
Les transformateurs de l'Ontario nous ont informés que certaines usines de transformation de la province connaissent un taux d'absentéisme croissant, ce qui affecte négativement la capacité de production.
 
De plus, le renforcement des confinements a eu un impact sur la demande de consommation de poulet à l’extérieur des résidences. La consommation de poulet dans le secteur de la restauration est en baisse.
 
CFO a travaillé en étroite collaboration avec la chaîne d'approvisionnement de l'Ontario pour évaluer l'évolution des problèmes et pour trouver des solutions pour les atténuer. 
Nous continuerons à suivre la situation de près afin de nous assurer que le système de gestion de l'approvisionnement répond aux défis et aux besoins de l'Ontario de manière responsable.
 
Nous nous efforçons de remettre l’Annexe 1 pour A-168 aux membres producteurs aujourd’hui.

Les transformateurs de l’Ontario peuvent s’attendre à recevoir leur allocation de transformateur dans les plus brefs délais.


La situation change rapidement, et le conseil de CFO est ouvert à échanger avec les différents intervenant relativement à leurs stratégie pour continuer à diriger et à protéger l’industrie du poulet des menaces posées par la COVID-19.