Fresh Ideas, Growing Together

Les allocation nationales pour A-174 sont établies à + 4,5 %

BURLINGTON (ONTARIO), le 30 septembre 2021 – Les allocations nationales pour la période A-174 ont été établies à +4,5 % au-dessus de la base ajustée au cours de la réunion des Producteurs de Poulet du Canada (PPC) qui s’est déroulée le 28 septembre 2021.

Les variants de la COVID-19 et l’efficacité des mesures préventives sont encore les facteurs déterminants pour définir l’allocation de la période A-174. Bien que le variant Delta représente une menace encore inconnue, le sentiment général est que l'économie va évoluer vers une nouvelle normalité, qui comprend une augmentation de la consommation d'aliments hors du foyer et une réduction des risques reliés à la transformation des aliments.

La planification pour la période A-174 reflète l’espoir d'une nouvelle levée des restrictions qui augmentera les rassemblements sociaux et familiaux et les activités de restauration hors foyer, ainsi que les répercussions d'importants moteurs du marché.

En faisant sa recommandation aux PPC, CFO a consulté les acteurs de la chaîne de valeur de l'industrie et a aussi examiné les conditions du marché à l’aide des données disponibles pour comprendre la demande des consommateurs ainsi que l'approvisionnement prévu, y compris les importations.

CFO a basé ses recommandations d'allocation sur une approche stratégique axée sur l’équilibre des intérêts en jeu, en considérant les différents facteurs, perspectives et dynamiques qui résultent de la pandémie.

Les volumes de l’allocation domestique, en kilogrammes éviscérés pour l’Ontario et le Canada, sont les suivants : 
 
  Ontario Canada Ontario Croissance* Canada Croissance**
A-174 69 215 516 198 096 750 +5,14 % +4,50 %
   
* Relativement à la base ajustée pour la période; y compris une croissance de +0,21 % depuis A-163 et le mécanisme de recouvrement à A-164.

**Relativement à la base ajustée pour la période.

Mécanisme de recouvrement du début de la pandémie :

L’allocation pour les périodes A-163 et A-164 avait été fixée en février 2020.

Au cours de la première vague de cette situation sans précédent qu'est la crise de la COVID-19, une approche régionale de la réinitialisation des allocations a été adoptée pour les périodes A-163 et A-164. Il s'agissait d'une conséquence directe de la pandémie, conçue pour favoriser la commercialisation ordonnée du poulet sur tous les marchés et pour démontrer la souplesse du secteur du poulet soumis à la gestion de l'offre.

Cette approche régionale a fait en sorte que l'Ouest canadien a reçu des allocations plus élevées que le Centre et l'Est du Canada pour A-163 et A-164.

Lors de la réunion nationale d'allocation des PPC du 28 septembre 2021, il a été décidé et annoncé qu'un mécanisme de recouvrement serait mis en place pour les provinces du Centre et de l'Est, qui ont subi une sous-allocation aux périodes A-163 et A-164.

En vertu de cet accord, l'Ontario recevra, à titre de recouvrement, un total de 2 500 962 kilogrammes éviscérés répartis sur au moins dix-huit périodes contingentaires, dès A-174. Certaines situations peuvent entraîner un ajustement de la quantité périodique, ce qui peut avoir pour effet d'allonger le nombre de périodes de recouvrement.

L’Ontario prévoit que les allocations pour la période A-175 seront fixées à la réunion des PPC du 30 novembre 2021.